Tous les enfants n'ont pas la même valeur!


https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l.gife sauvetage de ces enfants thaïlandais et de leur entraîneur de foot est en cours. Vous ne risquez pas de manquer le moindre épisode, les médias internationaux sont sur la brèche et nous repassent les informations en boucle. Suspense haletant, il ne nous manquera aucun détail.
Alors, soyons bien clairs, bien sûr que je suis heureux que ces mômes et leur accompagnant soient sauvés. Deux adultes ont d'ailleurs déjà perdu la vie ce qui est navrant.


Mais je ne peux m'empêcher de penser à ce que devient ce monde dans lequel certains enfants attirent toute l'attention de la planète médiatique, quand d'autres disparaissent dans l'indifférence la plus totale. En effet, quasi quotidiennement, des mineurs disparaissent dans les eaux de la Méditerranée sans que personne n'en parle.

Je m'interroge: qu'est-ce qui fait que certains jeunes, et plus largement certains humains ont ainsi plus de prix que d'autres.

Je trouve terrible ce qui se passe. Enfants syriens, irakiens, yéménites, maliens, éthiopiens, érythréens, vivent et disparaissent dans les pires souffrances, souvent à cause de notre complicité indirecte, voir le Yémen, et ne figurent sur aucune UNE, ne font l'objet d'aucun mouvement de soutien. Personne pour les sauver. Le monde entier s'en moque.

Alors, pourquoi?

Le jeune thaïlandais nous ressemble, il ne génère en nous aucun malaise, aucun sentiment de culpabilité, il ne représente aucune menace. Disons-le, il a la décence d'avoir un accident chez lui. L'enfant migrant participe de cette invasion tant redoutée, tant mise en avant comme la pire menace des temps à venir. Quand on peut s'identifier à l'un, l'autre nous rebute pour mille raisons. Il est noir, africain, pauvre, musulman... C'est assez pour qu'on ne souhaite pas sa venue, c'est assez pour que sa disparition nous laisse de marbre.

Voila. je sais que je ne suis pas dans l'air du temps, et même si je souhaite vivement que tous ces enfants retrouvent la lumière, je n'en reste pas moins horrifié par ce monde dans lequel tous les gens en danger ne suscitent pas la même compassion, la même volonté de leur venir en aide.

Cet évènement tragique nous montre de manière éclatante et douloureuse où nous en sommes: dans un monde d'égoïsme et de violence, comme pourrait le dire notre président si vertueux: le monde des bons et celui des riens!

 



09/07/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres








Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion