Terribles chiffres grecs...


Le FMI a débloqué 206,9 milliards d'euros pour « renflouer l'économie grecque et sauver le pays.

ATTAC Autriche a enquêté sur cette question et en a tiré ces conclusions :

Au moins 77% de cet argent a bénéficié directement ou indirectement au secteur financier. 58,2 milliards d'euros ont été directement utilisés pour recapitaliser les banques grecques et 101,331 milliards d'euros sont allés aux créanciers de l'Etat dont la plupart font également partie du monde de la finance et de la banque.

Cet argent donné sans contrepartie n’a pas été utilisé pour aider les citoyens grecs.


Le prix de cette aide est lourd pour les grecs :

 31% de la population vivent sous le seuil de pauvreté et le chômage est passé de 10,9% en janvier 2010 à 26,9% en mars 2013. Actuellement, le salaire moyen d'un Grec est de 580 euros et de 510 euros pour un jeune salarié : le coût moyen du travail d'un Grec est de 3.7 euros de l'heure.
Le chômage des jeunes est passé de 29,5% en janvier 2010 à 59,5% en mars 2013. 

Qui peut m’expliquer à la vue de es chiffres où est le sauvetage de la Grèce ? Encore une fois, le système bancaire est sorti de l’ornière soit disant parce que le système entier en dépend, mais on fait payer la population. L’humain compte-t-il désormais si peu ?

 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_1024513_201207033102921.gif

 



17/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres