Quelques chiffres sur la misère.


Quand on vous répète jusqu'à la nausée que les états sont en faillite, que l'Etat providence c'est du passé et que c'est intenable, que nous vivons au-dessus de nos moyens, il convient de se remémorer quelques chiffres simples.

 

En 1980, le salaire d'un PDG d'un grand groupe est 20 fois plus élevé que celui d'un ouvrier moyen. En 1990, il l'est 80 fois. En 2000, il l'est 530 fois.

 

250 personnes dans le monde accumulent une fortune équivalent au revenu de 2,5 milliards d'individus. La fortune des 3 personnes les plus riches équivaut au PIB des 48 pays les plus pauvres.

 

Il y aujourd'hui 10 millions de millionnaires dont la fortune s'élève à 40 700 milliards de $. 195 milliards de $, soit 0,5% prélevés sur cette fortune suffiraient pour éradiquer la misère. Selon les sources, on estime entre 10% et 17% les habitants de la planète qui concentrent 87% à 90% des richesses produites.

 

Dans le monde, le marché des stupéfiants est estimé à 500 milliards de $. Celui de la publicité est à peu près équivalent.

 

L'économie financière (flux en dollar) est 30 fois supérieure à l'économie réelle (PIB mondial). Le PIB mondial est d'environ 75 000 milliards de $. Le montant des transactions financières est quant à lui d'un million de milliards de $; de ce montant seul 3% correspondraient à des biens et des services réels. (Estimations de Bernard Lietaer, Banque Centrale de Belgique).

 

Toujours convaincus que l'argent manque?

 



30/12/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets décembre 2014 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 298 autres membres