Gaz de schiste : «C'est une tragédie»


Gaz de schiste : «C'est une tragédie»

Jean-Jacques Rougié , président du Gadel, hier lors de l'assemblée générale./Photo, M. Salvet.
Jean-Jacques Rougié , président du Gadel, hier lors de l'assemblée générale./Photo, M. Salvet.

 

Jean-Jacques Rougié, président du Gadel (Groupement associatif de défense de l'environnement lotois) reconduit hier dans ses fonctions, lors de l'assemblée générale de son association, qui s'est tenue à Cahors, a voulu réaffirmer la position du Gadel sur le gaz de schiste, sujet majeur pour tous les défenseurs de l'environnement.« Afin d'éviter au maximum les réactions d'opposants à ce type d'exploitation du sous-sol, les autorisations ont été accordées par le ministère de l'environnement l'été dernier, dans la plus grande discrétion. C'est au cours du mois de janvier 2011 que nous avons pris connaissance de ces projets de forage », relate-t-il. « Nous nous sommes procuré un maximum d'informations concernant les méthodes de sondage du sous-sol et de leurs potentielles conséquences sur l'environnement et la santé. Ce type de forage, c'est une tragédie environnementale avec les désastres qui en découlent », prévient Jean-Jacques Rougié.

La méthode d'extraction

Le président du Gadel aborde un chapitre plus technique : « Nous sommes là dans un système de fracture de la roche (des schistes), à très grande profondeur, plus de 2000 mètres.

 

Lire la suite --> ici

 



04/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Archives Cahors 2011 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres