Crise grecque, l’Allemagne se sucre au passage.


 

https://static.blog4ever.com/2012/01/636480/j.gife commence à comprendre l’obstination allemande dans le dossier de la crise grecque. Les raisons du diktat allemand commencent à éclater au grand jour petit à petit. Dernière révélation en date, la publication des calculs de l'institut Leibnitz de recherche économique (et oui, un institut allemand) qui montre que l'Allemagne a pu réaliser des économies budgétaires de quelque 100 milliards d'euros depuis 2010 grâce à la crise en Grèce.

Je vous passe les explications que vous pouvez retrouver ici, mais je m’en tiens à la conclusion. Les gains de l’Allemagne, sur le dos des grecs, s’élèvent à plus de 3% du PIB de ce pays. N’oublions pas non plus que, cerise sur le gâteau, des entreprises allemandes sont aux premières loges pour se jeter avidement sur ce qu’il reste de la Grèce. Lire à ce propos cette page du blog.

On aurait peut-être pu suivre Merkel quand elle disait que les allemands ne dépenseraient pas un euro pour venir en aide aux grecs, encore que pareil égoïsme soit pour le moins condamnable, mais la franchise aurait dû la conduire à avouer qu’en fait, ils allaient s’engraisser aux dépens du pauvre peuple grec.

 

 



14/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets aout 2015 -

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres