Capturer la beauté


Jolie plus que belle
Elle se racontait des histoires
En noir et blanc    
Son cinéma
Se remplissait de chants
Aucun pleur
Aucune larme
Seulement
Des fleurs
Des rires d’enfant.
Sceller ses paupières
Comme dans une prière
Puiser tout au fond d’elle
Dans un profond recueillement
Elle attend
Le bonheur n’est pas encore passé.
Elle entasse des provisions
Elle s’évade dans des partitions
Elle étale parcimonieusement
Ses désirs jalousement
Pour capturer la beauté
S’inventer un avenir
Sans soupir
Composer une belle chanson
Avec des mots
Aussi beaux
Que le ciel
Aussi grand
Que l’océan.

 

Francine Fortier Alberton

 



09/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres