Brèves du 14/08/2014


https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet1_4010825.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet2_4010872.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet3_4010915.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet4_4010958.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet5_4011600.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet6_4012033.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet7_4012456.png

 

https://static.blog4ever.com/2014/08/780115/tweet8_4012936.png

 


 

Droit de vote des étrangers.

 

Ainsi, le vote des étrangers résidant légalement sur le sol français représenterait un danger. Ainsi donc, des gens qui vivent ici depuis des décennies, qui travaillent, paient des impôts, sont en fait intégrés, se verraient privés du droit de participer à des élections locales. Pas le droit de participer aux choix et décisions qui les concernent eux aussi. On a donné ce droit aux étrangers communautaires dont beaucoup apportent à la France infiniment moins que ceux que l'on en prive. Un anglais qui a pour seul fait de gloire d'habiter dans un petit village où il ne vient que pour ses vacances peut voter quand l'ouvrier marocain ici depuis vingt ans est prié de se faire oublier. Je prends à dessein l'exemple de l'ouvrier marocain, car, ne nous voilons pas la face, ce que l'on accepte pour certains et refuse pour d'autres cache en fait un profond relent raciste et xénophobe. Il serait plus honnête pour les opposants à cette réforme de dire qu'ils ne veulent pas d'un "droit de vote pour les arabes"... Car c'est malheureusement bien cela qui se cache derrière ce refus et les arguties avancées. Le vivre ensemble, la citoyenneté demande à ce que chacun soit traité à égalité. Il ne peut y avoir catégorisation des gens vivant, travaillant, sur le sol français. Question d'égalité et de justice. 

 


 

Les musulmans ne sont pas tous silencieux

 

Les médias évitent soigneusement de mettre en avant les prises de positions des musulmans. Il est tellement plus « rentable » de laisser penser que tous les musulmans sont des extrémistes dangereux.  Alors, relayons ces infos pour rétablir un nécessaire équilibre.

 

En effet,face à la folie des jihadistes de l'Etat Islamique, la communauté musulmane française ne reste pas silencieuse et apporte, en cette veille de l'Assomption, son soutien aux minorités chrétienne et yézidie persécutées en Irak.

"Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples. Il s’agit de bâtir des "ponts" là où certains voudraient construire des "murs"". C'est ainsi que Anouar Kbibech, président du "Rassemblement des Musulmans de France" (RMF) entend répondre à la menace jihadiste terroriste du "prétendu 'Etat Islamique' auto-proclamé en Irak".

L'Islam, "une religion de paix"

Comme elles l'ont déjà rappelé à de nombreuses reprises, les autorités musulmanes françaises rappellent que l'Islam est une "religion de paix" et tiennent à ce qu'elle soit dissociée de toute forme de terrorisme et que "tout crime de la terreur est une agression contre l'humanité entière" –ce sont les mots prononcés par Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon et Laïd Bendidi, président du "Conseil régional du culte musulman" (CRCM), au sujet des exactions commises par l'Etat Islamique contre les Chrétiens d'Irak.

"Les musulmans ne doivent pas se taire"

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et président du "Conseil français du culte musulman" (CFCM), a appelé les "pays musulmans [à sortir] un peu de leur froideur par rapport aux massacres des chrétiens et des Yézidis", suite à une demande papale de condamner les violences jihadistes.

La protection du culte de tous les enfants des religions monothéistes est […] une mission et un devoir pour tous. En tant que musulmans, nous y sommes foncièrement attachés", écrivent Kamel Kabtane et Laïd Bendidi.

Le RMF rappelle que l’Islam est profondément attaché à la liberté religieuse comme le stipule le verset coranique (2:256) "Al Baqara" : "nulle contrainte en religion". 

La source  ici

 

 


 



15/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Retour aux articles de la catégorie Mes billets août 2014 - Retour à tous les articles

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion